background img

Les différents types de crédit consommation

Nous n’avons pas toujours les moyens d’aller au terme de nos projets. C’est pour cette raison que les établissements de prêt proposent des offres comme le crédit à la consommation. Ce crédit concerne toutes les opérations excepté celles liées à l’immobilier. Il permet d’acquérir des biens (meubles, appareils…) et services ou d’avoir des fonds à disposition. Il se décline sous plusieurs types que vous découvrirez dans cet article.

Le crédit affecté et le microcrédit personnel

Le crédit affecté est un prêt destiné à l’achat d’un service ou d’un bien précis. Il peut servir à financer l’acquisition de biens mobiliers (véhicule, meubles, etc.) ou de prestations de service (travaux de rénovation ou de réparation). Ce type de crédit consommation ne peut pas être employé à une autre fin. Il est octroyé par une banque ou un établissement de crédit. Mais très souvent, ce crédit est contracté directement sur le lieu de commercialisation du bien ou du service. Par exemple, si vous voulez acheter une voiture de marque Peugeot, c’est chez le vendeur du véhicule en question que vous irez finaliser le contrat de crédit à la consommation.

Lire également : Comment se marier à la maison ?

Le microcrédit personnel quant à lui s’adresse aux individus exclus du système bancaire classique. Il s’agit plus précisément des personnes en situation professionnelle précaire ou à faibles revenus. Grâce à ce prêt, ces dernières peuvent réaliser un projet personnel pour l’amélioration de leurs conditions. L’emprunteur peut par exemple utiliser le microcrédit personnel pour l’achat de biens ou services pouvant servir à la réalisation de son projet. Il existe également un microcrédit professionnel qui permet de développer ou de créer une activité professionnelle.

Le prêt personnel et le crédit étudiant

Si vous souhaitez emprunter un montant utilisable à votre guise, le prêt personnel est le crédit à la consommation qu’il vous faut. Vous pouvez en faire la demande auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit.

A lire aussi : Quelles sont les actions de la succession ?

Concernant le prêt étudiant, il vise à accompagner les étudiants de moins de 28 ans dans le financement de leurs études. Son remboursement se fait avec intérêts, mais peut être reporté à la fin des études. L’État peut garantir le prêt, mais dans la marge d’un budget annuel voté : on parle de prêt étudiant garanti par l’État. Dans ce cas, dès que le budget s’épuise, toute activité de prêt cesse au niveau des banques partenaires. À défaut d’arrêter l’octroi des crédits, les établissements bancaires peuvent exiger des garanties.

Le rédit renouvelable et la location avec option d’achat

Crédit revolving, crédit reconstituable ou crédit permanent, toutes ces expressions sont des synonymes de crédit renouvelable. Avec ce crédit, vous jouissez d’une grande liberté de dépense et de remboursement. En effet, une fois qu’il est accordé, vous n’avez plus besoin de l’aval de l’établissement bancaire pour l’utiliser. Toutefois, les taux d’intérêt sont en général plus élevés.

Encore appelée leasing, crédit bail ou location avec promesse, la location avec option d’achat permet de disposer d’un bien (généralement une voiture) sans l’acheter. Il vous suffit de régler des loyers mensuels. La LOA vous offre la possibilité d’acheter le bien en question à l’échéance de la location.

Le crédit gratuit, le prêt viager hypothécaire et les cartes privatives

Le crédit gratuit est un type de crédit de consommation dont la particularité est le taux d’intérêt égal à zéro. Cela veut tout simplement dire que l’emprunteur doit uniquement reverser le montant qui lui a été prêté. Le crédit gratuit peut vous aider à financer un achat. C’est la raison pour laquelle il est très souvent directement proposé sur le lieu de vente. Précisons que la banque ou l’établissement financier qui propose ce crédit ne peut augmenter prématurément le prix du bien dans le but de compenser l’absence d’intérêts financiers.

Le prêt viager hypothécaire et les cartes privatives sont également considérés comme crédit à la consommation. En effet, ils sont régis par les règles du crédit à la consommation. Le premier est généralement réservé aux personnes âgées et est accordé en échange d’une hypothèque sur une habitation. Quant aux cartes de paiement, elles sont offertes par des magasins et leur usage est limité aux points de vente de ceux-ci. Elles permettent à l’emprunteur d’effectuer le paiement de ses achats à crédit ou au comptant et de jouir d’avantages de fidélité.

Catégories de l'article :
News